Mourir pour des idées (Georges Brassens)