30 janvier 2016

Grand méchant loup (M2GB)

Grand méchant loup (M2GB)

(Briant/Glenn)

Posté par gbriant à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


29 janvier 2016

Les élus PCF FDG du 18eme proposent de fêter la binationalité !

Voici les voeux que les élus PCF /FDG proposeront lors du conseil d'arrondissement du 18eme de Paris du 1er février 2016

G.

 

 

DELIBERATION : 18.2016.

 

Objet : Voeu du groupe PCF-FDG au Conseil d’arrondissement du 18e relatif à une fête de la binationalité

 

Le Conseil du XVIIIème arrondissement ;

 

Vu l’article 2511-12 alinéa 5 du code général des collectivités territoriales,

 

Vu l’article 24 du règlement intérieur du conseil du 18ème relatif aux voeux,

 

« Considérant le projet de réforme constitutionnelle visant à déchoir de leur nationalité française les binationaux concernés par les actes en relation avec une entreprise terroriste, créant ainsi une distinction entre citoyens français ;

 

Considérant l’inefficacité d’une telle réforme, qui n’aurait pour effet que d’exacerber les tensions dans la population ;

 

Considérant que les binationaux sont avant tout une richesse pour notre pays, et non un problème ;

 

Considérant qu’à travers son histoire Paris, et en particulier son 18ème arrondissement, est un carrefour multiculturel ;

 

Considérant qu’une grande fête populaire de la binationalité permettrait d’envoyer un message de fraternité à tous nos habitants et de célébrer leur apport ;

 

Sur proposition des élu-e-s du groupe Communiste-Front de Gauche (Ian Brossat, Danièle Premel, Gerald Briant, Nadine Mezence, Hugo Touzet et Catherine Belem), le conseil d’arrondissement du 18ème émet le voeu que le Maire du 18ème mette en place au cours de l’année 2016 une fête de la binationalité dans le 18ème arrondissement.»

 

 

decheancePCF

 

 

Posté par gbriant à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2016

Qui dit mieux (M2GB)

Qui dit mieux (M2GB)

Avec la participation de Manon et Marion

(Briant/Glenn)

m2gbsun

 

Posté par gbriant à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2016

Libérez Monsieur Gao !

L'intervention de Pierre Laurent, sénateur de Paris et secrétaire national du PCF à l'attention du Préfet de Paris

G.

Monsieur le Préfet,
Je me permets attirer votre attention sur la situation de Monsieur Gao Peng ressortissant chinois et parent d’une petite fille de 5 ans scolarisée dans l’école polyvalente Pajol dans le 18e arrondissement de Paris.
Lui et sa femme sont pleinement investis dans la vie de l’école. Ils s’investissent également très fortement dans la réussite scolaire de leur fille.
Or Monsieur Gao Peng a été arrêté le 23 décembre dernier et mis en rétention au CRA de Vincennes. Le juge des libertés a ordonné la remise en liberté de Monsieur Gao Peng mais le parquet a fait appel.
Cette situation suscite une forte émotion dans la communauté scolaire et dans la population du quartier. De nombreux élus, dont je fais partie, partagent cette émotion.
Je vous serais reconnaissant, Monsieur le Préfet, de bien vouloir faire tout ce qui est en votre pouvoir en vue de libérer Monsieur Gao Peng.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Pierre Laurent, sénateur de Paris, secrétaire national du PCF

liberez monsieur Gao

Posté par gbriant à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2016

La « déchéance » de François Hollande

hollande

Élus du 18eme arrondissement où cohabitent tant de nationalités différentes et où de nombreux habitants possèdent deux nationalités, nous sommes particulièrement inquiets des annonces du Président Hollande annonçant la déchéance de nationalité pour les binationaux coupables d'actes de terrorisme.

Cette mesure est grave et inacceptable pour plusieurs raisons. D'abord, elle ne répond en rien à la demande de sécurité de nos compatriotes durement touchés par les attentats de 2015. Qui peut croire que la déchéance de nationalité arrêtera un terroriste ? Personne, même Manuel Valls qui préfère parler de symbole. Ensuite elle divise la communauté nationale, jetant l'opprobre sur une partie de nos compatriotes, les binationaux dénoncés à la vindicte populaire. Enfin cette mesure liberticide comme l'est l'ensemble du projet d'inscription de l'État d'urgence dans la constitution laisse penser qu'un terroriste ne peut pas être français. Absurde : l'exemple des agissements de l'OAS contre la France pendant la guerre d'Algérie démontre l’inanité d'un tel discours.

Nos concitoyens ont besoin de plus de protection face au danger DAECH mais cela passe d'abord par plus de service public, plus d'agents et non pas en allant puiser dans le sac de farces et attrapes de l'extrême droite.

En 2010, François Hollande et Manuel Valls dénonçaient une mesure similaire proposée par Nicolas Sarkozy. Nous, fidèles à nos valeurs, nous n'avons pas changé d'avis. Nous continuons de combattre une mesure qui remettrait en cause le droit du sol dans l'acquisition de la nationalité. Nous serons aussi vent debout contre toute déchéance qui viserait à transformer en apatrides des terroristes ; cette idée hallucinante semblant aussi surgir dans le débat public aujourd'hui.

 

Tribune des élus PCF / Front de gauche du 18ème arrondissement de Paris (M18 - Janvier 1016)

 

Posté par gbriant à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]